Après la nuit animale sur le nouvelobs.com

Publié le 28 novembre 2018

Une belle thèse qui devient un beau livre, c’est toujours enthousiasmant. Il faut patienter jusqu’à la fin novembre pour le palper, le humer car la texture des livres de chez Marest (et l’éditeur le dit lui-même) sont faits pour être touchés, caressés, ce sont des livres vivants et vivifiants.

La suite à lire ici :

http://livres-et-cinema.blogs.nouvelobs.com/archive/2018/11/24/animal-on-est-mal-au-cinema-608190.html

 

 

Actualités

Agenda