12,00 EUR

Graphisme : Camille Sélavy

120 pages

octobre 2018

Après la nuit animale

Le cinéma reflète le monde et c’est peut-être le seul miroir à ne pas mentir. Le premier essai de Jonathan Palumbo s’attache à analyser ce que le cinéma nous dit des rapports entre hommes et animaux. Les images des abattoirs révèlent le portait en creux d’une humanité bestiale.

C’est un livre crucial qui affirme haut et fort ce que l’on ne sait ou ne veut pas voir.