Essai : Après la nuit animale

Jonathan Palumbo -

9,00

«Et si l’on fait semblant de tuer un acteur quand son personnage meurt, il n’est pas rare qu’on trucide réellement une bestiole lorsque le scénariste l’exige.» Siné Mensuel

«Après la nuit animale va bien au-delà du manifeste militant. C’est une étude serrée, qui aborde les questions éthiques et esthétiques «liées à la mort animale, à sa représentation et a ses effets politiques».» Politis

Le cinéma, à travers des films très divers (Le Sang des bêtes, Massacre à la tronçonneuse, Les Oiseaux ou, plus récemment, Gorge Cœur Ventre de Maud Alpi), a su témoigner de la manière dont l’humanité traite les animaux. Les images que nous offre le 7ème art sont révélatrices de notre humanité, de nos modes de consommation comme de notre rapport à la nature. Le texte de Jonathan Palumbo éclaire, d’une réflexion salutaire, ces enjeux, tout en analysant la représentation artistique de la mort animale au cinéma.

Avec pour fil rouge La Légende de Saint Julien L’Hospitalier de Flaubert, cet essai dresse un constat lucide qui n’interdit nullement l’espoir.

Préface de Nicole Brenez. Ouvrage publié avec le concours du CNL.

Auteur

Date de publication

27/11/2018

Crédits photo

Maud Alpi, Cœur Gorge Ventre, Mezzanine Films

EAN

9791096535125

Graphisme

Marlène Sélavy

Pagination

184