Didier da Silva

2 résultats affichés

Didier da Silva est né en 1973 et a fait paraître son premier roman, Hoffmann à Tôkyô (Naïve), à l’âge où d’autres sont crucifiés. Le temps de s’en remettre, ont suivi, chez L’Arbre vengeur, L’ironie du sort (2014) et Toutes les pierres (2018). Il a également publié un bref hommage à un film de chevet (Louange et épuisement d’Un jour sans fin, Hélium, 2015), un copieux éphéméride (Dans la nuit du 4 au 15, Quidam, 2019) et le roman d’un tournage et de son auteur (Le Dormeur, Marest, 2020). Il aime jouer avec les faits, leur drôlerie plus ou moins volontaire, leur fantastique mélancolie ; il aime par-dessus tout le cinéma et la musique, arts du temps.

(Portrait : Copyright Gilles Pourtier)