Tennessee Williams, l’écran sauvage

Séverine Danflous - ,

Quand le cinéma s’empare de Tennessee Williams… De Kazan à Losey, de Brando à Taylor, cet essai explore les adaptations de l’œuvre du dramaturge américain.

27,00

Effacer

Tennessee Williams, l’écran sauvage explore les liens étroits entre le dramaturge et le cinéma. En parcourant les très nombreuses adaptations de ses œuvres à l’écran, cet essai s’intéresse à différents thèmes marquants, dont la sexualité, la place des femmes, des homosexuels ou encore le rôle de la censure dans le cinéma hollywoodien. Auteur américain le plus adapté au cinéma malgré des rapports plutôt conflictuels avec Hollywood, Williams détestait la plupart des adaptations de ses pièces, et pourtant, elles ont durablement marqué l’histoire cinématographique : d’Un tramway nommé Désir à La Chatte sur un toit brûlant, en passant par Soudain l’été dernier, Baby Doll ou La Nuit de l’iguane.

Tennessee Williams dépeint un univers baigné dans une atmosphère sulfureuse, qui révèle les névroses familiales secrètement tapies dans les foyers, fustige le racisme rampant du Deep South et donne la parole aux désirs enfouis. Interprétée par le cinéma, son œuvre met en lumière les marginaux, les éclopés, vagabonds et autres artistes désargentés, en somme les grands oubliés du rêve américain sous les traits d’acteurs et d’actrices mythiques : Marlon Brando, Elizabeth Taylor ou Vivien Leigh et Anna Magnani.

L’ouvrage explore cet univers, par le biais de huit thèmes suivis d’analyses de séquences, qui rappellent la force de ces adaptations ; si les pièces du dramaturge sont souvent mutilées pour satisfaire la censure, elles conservent aujourd’hui encore tout leur pouvoir de subversion.

Ouvrage publié avec le soutien du CNL.

Auteur

Date de publication

26/05/2020

Caractéristiques

20×26 cm, 224 pages, Illustré quadrichromie

EAN

9791096535293

Couverture

Couverture Baby Doll, Couverture La Chatte sur un toit brûlant

Crédits photo

Baby Doll d'Elia Kazan / La Chatte sur un toit brûlant de Richard Brooks

Vous aimerez peut-être aussi…