Panier 0

Les Lettres Françaises (oct. 2021) : Caméra Greco de Jacques Cauda 8 novembre 2021 – Publié dans : Actualité

“Et l’auteur d’établir ensuite un parallèle audacieux entre la peinture du Greco et le cinéma d’Alfred Hitchcock. Le rouge de la tunique du Christ rejoignant celui du mur du restaurant où se rencontrent les deux héros de Vertigo. Peinture et cinéma de Voyant !” Caméra Greco de Jacques Cauda dans Les Lettres Françaises, un article signé Jean-Claude Hauc.

Continuer à lire

Télérama : Paris Punkabilly 76-80 de Vincent Ostria – Publié dans : Actualité

  « Nulle gloriole, mais un max de morgue trempée d’autodérision : tel est le cocktail roboratif de ce bouquin aiguisé comme un titre des Ramones, sorte d’autobiographie collée à une période bien précise. Sa phrase cingle comme un riff, son imaginaire est graphique. » Paris Punkabilly 76-80 de Vincent Ostria dans Télérama, un article signé Jacques Morice.

Continuer à lire

Art Press 492 : La petite géographie réinventée de Leos Carax de Jérôme D’Estais – Publié dans : Actualité

« Jérôme d’Estais esquisse là l’essentiel du projet de son bel essai : le constat que, par-delà la course fulgurante et comme brisée de ses débuts, à l’époque où Les amants du Pont-Neuf (1991) devenaient un film maudit, puis miraculé, nous sommes bien face à une œuvre qui a pu se déployer au fil du temps, dans la durée. » La petite géographie réinventée de Leos Carax dans Art Press, un article signé Jean-Jacques Manzanera.

Continuer à lire

Actualité : Le Dormeur dans Le Monde 6 décembre 2020 – Publié dans : Actualité

Le temps se condense, parfois, se distille de rester enfermé dans des fûts de mémoire, avant d’être récolté dans un petit livre. Il en résulte une capsule de temps qui se libère à la façon d’un alcool fort, vous assaille de sensations et fait vaciller le passé sous les pieds. Ce n’était sans doute pas le but premier, mais c’est assurément la réussite de Didier da Silva. Embarqué sur les traces d’un tournage cinématographique, en 1974…

Continuer à lire

Actualité : Tennessee Williams sur Obsküre 10 juin 2020 – Publié dans : Actualité

L’ouvrage se termine par la figure du corps offert en sacrifice comme ultime acte poétique (Soudain L’Été Dernier). Une image forte pour clore ce périple. Et pour les complétistes, une filmographie fournie est proposée également avec fiches techniques et résumés des films non analysés. Bien sûr n’y sont abordés que les films qui sont revendiqués comme des adaptations des œuvres de Tennessee Williams. Restent tous ceux qui ne l’ont pas cité ouvertement mais qui s’en…

Continuer à lire